« Vos chirurgies ratées » : Hélène Ségara, « super malade », violemment attaquée sur son apparence.

Invité de « Quelle époque ! » Sur France 2, samedi 25 novembre 2023, Hélène Segara a évoqué ses problèmes de santé.

Elle en a profité pour condamner les attaques brutales dont elle fait l’objet sur les réseaux sociaux.

Le samedi 25 novembre 2023, Hélène Segara a répondu aux questions de Léa Salamé dans le talk-show Quelle époque ! à propos de France 2.

Atteinte d’une grave maladie des yeux, la chanteuse de 52 ans a avoué qu’elle souffrait depuis de nombreuses années.

Elle en a également profité pour condamner les vives critiques qu’elle a reçues de la part d’internautes très en colère.

Les personnes qui attribuent leurs changements physiques aux procédures de chirurgie esthétique.

« Je reçois des messages en ligne – je pense que je devrais les publier – disant :

‘Comment oses-tu justifier tes opérations bâclées parce que tu es malade ?' », dit-elle, attristée par ces commentaires.

Durant son hospitalisation, elle explique avoir été « très malade » puis « gonflée de cortisone ».

Des changements physiques évidents dont elle a donc été obligée d’évoquer publiquement, mais que certains ont clairement mal interprétés.

Avec une vision dégradée de moitié, Helen Segara souffre désormais des graves conséquences de la maladie.

Le chanteur dénonce la « course au battage médiatique »

Le chanteur visiblement joyeux de « Too Many People Who Love You » dénonce la « chasse au battage médiatique » et préfère regarder la situation de l’extérieur. « Mon état est stable, je vis, je suis soignée », a-t-elle déclaré.

Préférant désormais regarder « les âmes des gens » et privilégier « un autre combat », Hélène Segara s’intéresse aux personnes qui véhiculent la « force de vie ». La chanteuse dit qu’elle ne veut pas « s’attacher à des choses négatives ».

Le samedi 25 novembre 2023, au micro de RTL dans l’émission On refait la télé, Hélène Segara a également exprimé ses regrets face à la « course au battage médiatique » autour de ses problèmes de santé.

« Si j’accepte de faire une interview, c’est pour faire sourire les gens, pour parler de mon actualité. Je veux le faire. En fait, je suis constamment stigmatisée à ce sujet, surtout en ligne », déclare-t-elle encore.

Like this post? Please share to your friends:
Funy Worlds