Qui peut nous battre : Diane Leyre et Hélène Ségara quittent le plateau après un gros clash qui n’a pas été montré.

Toujours actif sur nos écrans du haut de ses 70 ans, Thierry Lhermitte reste une personnalité particulièrement appréciée des Français.

S’il est plutôt discret dans les médias, l’acteur a récemment pris part au jeu « Qui peut nous battre ? », diffusé ce lundi sur M6. L’occasion pour lui de faire une révélation qui a d’abord surpris tout le plateau.

Mais tout est bien qui finit bien De « Bronzés » à « Bonne retraite » en passant par des films beaucoup plus sérieux comme « La Finale », Thierry Lhermitte a marqué le cinéma français de son empreinte.

Notamment connu pour ses rôles dans des comédies populaires.

Le natif de Boulogne-Billancourt n’a jamais cessé de tourner, même s’il prend désormais le temps de savourer le fruit de son travail, notamment lorsqu’il se rend dans sa résidence cantalienne.

Au fil des années, Lhermitte a développé une forte passion pour les chevaux et l’équitation. Il organise également des cours d’éthologie équine.

Dont il se spécialise. Mais cette passion pour l’animal le plus noble qui soit lui a joué des tours récemment sur le tournage de « Qui peut nous battre ? », donnant lieu à un moment très étrange à première vue !

La drôle de séquence de Thierry Lhermitte sur M6.

C’est à partir d’une question en apparence anodine posée par Eric Antoine qu’est parti un malentendu provoqué par la réponse de l’acteur :

Question : « Environ combien de temps le corps humain met-il à produire du sperme prêt pour la fécondation ? » »

Le calvaire vécu par Michael Youn avec Christian Clavier : « C’est vraiment un… ».

Thierry Lhermitte : « Je vais expliquer pourquoi je vais dire 24 heures…

Je ne pense pas à l’homme, mais j’ai eu une expérience récemment. Avec un cheval ».

Bien sûr, cette sortie inattendue a provoqué l’hilarité sur le plateau. L’acteur s’est alors empressé de poursuivre, histoire de dissiper tout malentendu :

Mon cheval est allé faire des paillettes. Et ils m’ont expliqué que les premières culottes, c’est comme ça qu’on les appelle, étaient de vieux spermatozoïdes, et qu’il fallait attendre 24 heures pour en avoir de nouveaux.

Alors, est-ce la même chose avec les humains ?

Je ne sais pas, mais c’est la seule information que j’ai, qui me fera dire 24 heures.

Une fois le « ouf » du soulagement collectif poussé, la réponse pouvait être donnée.

C’était en fait… deux mois, invalidant complètement le raisonnement de l’inoubliable interprète de Pierre Brochant dans le « Dîner de cons ».

Au moins la séquence aura fait rire tout le monde. Il faut aussi savoir que l’émission a réuni près de 2 millions de téléspectateurs, pour une part d’audience de 10%, un score honorable et en progression.

Jamais le dernier à semer la zizanie, Thierry Lhermitte a dû s’amuser à voir ce malentendu semer le doute sur le plateau pendant quelques secondes.

Pourtant, il ne faisait pas partie des célébrités les plus prolifiques en termes d’argent apporté aux associations, laissant cette distinction à Hélène Ségara, Philippe Etchebest, ou encore Cristina Cordula.

Cet article A 71 ans, la révélation de Thierry Lhermitte : « J’ai eu une expérience avec un… est apparu en premier sur Parlons Basket.

Like this post? Please share to your friends:
Funy Worlds