Quelle Époque : Léa Salamé refuse de couper une séquence, Christophe Dechavanne demande à une invitée de se taire

Léa Salamé présentait un nouveau numéro de Quelle époque , en seconde partie de soirée sur France 2 le samedi 14 octobre 2023.

En raison de l’assassinat de Dominique Bernard, professeur de lettres dans un lycée à Arras, survenu la veille et de l’ actualité en lien avec Israël, l’animatrice a fait son entrée sobrement sur le plateau. Contrairement à l’habitude, il n’y a pas eu d’happening avec Philippe Caverivière lors du générique du début.

Christophe Dechavanne, l’invité permanent de l’émission, est entré rapidement sur le plateau sur la musique du générique et non sur une chanson rock comme à l’accoutumée.

Si les deux chroniques humoristiques de Philippe Caverivière ont été réalisées par Paul de Saint-Sernin, le sniper du programme, est peu intervenu dans cette édition.

Dans ce numéro de Quelle époque, Léa Salamé, qui a récemment menacé la production, recevait le maire du Havre et l’ancien Premier ministre, Edouard Philippe. Alors qu’il devait partir, il est finalement resté plus longtemps que prévu sur le plateau.

L’animatrice avoue que dans son oreillette les directeurs de communication d’Edouard Philippe sont en train de dire : « Il doit partir ».

Laurence Haïm, également invitée sur le plateau, intervient et lâche : « La comm ce n’est pas du journalisme ». Suite à cette phrase, Christophe Dechavanne demande à l’invitée de se taire, car l’ancienne correspondante des États-Unis a voulu « être directeur de comm ».

En effet, en 2017, Laurence Haïm avait quitté ses fonctions de journaliste pour être la porte-parole d’Emmanuel Macron avant d’arrêter et de revenir à son métier initial.

Plus tard, Laurence Haïm et Christophe Dechavanne ont avoué se connaître, car ils ont débuté en scène sur RTL. L’invité permanent de l’émission a dévoilé une anecdote de cette époque. Il pense et lâche : « On est dans la coupe ».

Ainsi, l’ancien animateur de TF1 pense que cette séquence ne sera pas gardée au montage, puisque l’émission est enregistrée la veille. Mais Léa Salamé le contredit et affirme :

« On la garde. » Elle refuse donc de couper cette séquence au montage. Cette édition de Quelle époque, proposée entre 22h53 et 1h38, a réuni 1,51 million de téléspectateurs, soit 21% de part de marché sur les quatre ans et plus.

Sur une semaine, le talk est en hausse de 3,9 points de part d’audience. L’émission réalise un double record de saison et atteint même un pic à 21% de part de marché et à 1,8 million de personnes. Le talk a séduit 17,6% des 25-49 ans.

Quelle époque est à retrouver ce samedi 21 octobre 2023 en deuxième partie de soirée sur France 2.

Like this post? Please share to your friends:
Funy Worlds