Pierre Palmade : drogue, alcool, vêtements de femme… Le récit glaçant de sa soirée avant l’accident.

Plus de six mois après l’horrible accident de la route de Pierre Palmade en Seine-et-Marne, ce dimanche 13 août, Le Parisien revient sur les heures qui ont conduit au drame.

Le 10 février, Pierre Palmade a défrayé la chronique après avoir percuté de plein fouet une voiture dans la Seine, faisant trois blessés (un père, son jeune enfant et une femme enceinte qui a perdu son enfant dans une collision). .

Au moment de l’accident, l’humoriste était sous l’emprise de la drogue. Ce dimanche 13 août, Le Parisien revient sur cette soirée qui a donné du drame, en donnant des détails particulièrement troublants.

Tout commence entre 5 et 6 heures du matin, lorsque Pierre Palmade est chez lui à Paris avec deux de ses amis (Mohsin, « l’ami qui fait l’amour », venu la veille à la demande de l’acteur, et Andrea, une transsexuelle qui assiste souvent à des soirées dans la capitale arrivée à minuit).

Un petit groupe décide de se rendre à la maison de campagne de l’artiste, située à Celies-en-Bières. Un choix étonnant, car il s’agit d’une résidence conçue pour la détente, comme l’explique le propriétaire lui-même aux enquêteurs.

Un fourgon taxi a été commandé au nom de l’ami de Michelle Laroque. Mohcine est chargé de « restituer ce qui est nécessaire », à savoir « la drogue, l’alcool et les vêtements féminins, notamment les collants », précise le jeune homme.

Au total, « cinq grammes de cocaïne, cinq grammes de 3MMC et 20 ml de GHB » ont été signalés. Pierre Palmade a néanmoins « fait venir un dealer » le 10 février dernier pour recevoir en plus « 3 g de cocaïne ».

Arrivé à la maison de campagne de l’artiste, la laitue et les œufs sont préparés avant que l’acteur ne s’enfuie dans sa chambre avec Andrea pour que chacun s’injecte sa dose. Selon les révélations de Mohsin aux enquêteurs, « entre 6h et 11h30, Palmade et Andrea s’injectent à divers endroits de la maison ».

Une relation sexuelle s’installe entre les trois protagonistes, qui décident alors de sortir acheter de nouvelles seringues dans une pharmacie.Deux passagers qui s’enfuient rapidement après un accident
Celle-ci fut confiée à Mohsin afin que l’artiste ne soit pas reconnu. Un autre ami, Malik (son vrai nom est Sambou), arrive sur les lieux, et le jeune transgenre repart sans payer la boisson. Le carrousel continue et « entre midi et l’accident » Pierre Palmade « s’est piqué environ huit fois ».

Jusqu’à ce que l’artiste décide de prendre la voiture, vers 18h30, pour faire du shopping. L’acteur affirme qu’il peut conduire malgré la demande de Malik de conduire.

En chemin, la voiture est filmée par les caméras de surveillance de la station-service, grignotant une file d’attente continue. Pierre Palmade reçoit alors un SMS lu par Sambou qui aurait dû être envoyé par le concessionnaire. Quinze minutes après le départ de la voiture, un terrible accident se produit.

Deux des amis de l’artiste, indemnes, ont rapidement pris la fuite, retournant dans la maison de campagne de leur propriétaire pour récupérer leurs affaires, non sans ordre, à l’aide du téléphone portable de l’artiste, qui se trouvait avec eux. , taxi pour rentrer à Paris.

Like this post? Please share to your friends:
Funy Worlds