“L’examen clinique est sans appel” : Amandine Pellissard inquiète de la maladie contractée par son bébé né prématurément.

« L’examen clinique est définitif » : Amandine Pellissar s’inquiète de la maladie qui a infecté son bébé prématuré.

Plusieurs enfants de la famille Pellissar sont malades. Amandine Pellissar doit surtout garder un œil sur Maena, sa plus jeune fille, née prématurément.

De nos jours, toutes les mamans influentes disent la même chose : leurs enfants tombent malades !

C’est le cas de Rauda Jean-Zéphirine, qui a dû emmener un de ses garçons aux urgences car il avait du mal à respirer, et aussi le cas d’Olivia Ghayat, qui a dû récupérer son petit garçon à l’école car il était pas à la maison. bon corps.

C’est la même histoire avec la famille Pelissar !

Dans sa story Instagram du jeudi 1er février, celle qui s’est tournée vers le porno a expliqué que ses enfants étaient touchés par l’épidémie de grippe.Amandine Pellissar : « Elle n’a pas jugé nécessaire de faire un test nasal.

Amandine Pellissar a ensuite révélé sur les réseaux sociaux que le médecin n’avait pas besoin de faire des tests approfondis pour s’assurer que ses enfants avaient la grippe.

« Vous devez faire un test du nez, mais le pédiatre ne les a pas testés. Elle ne l’a pas fait car pour elle l’examen clinique était définitif.

Je sais qu’il existe la grippe A et la grippe classique, mais je n’avais pas besoin de savoir laquelle car le taux symptomatique est le même chez les enfants. Elle n’a pas jugé nécessaire de faire un test nasal.

Quant à sa cadette, Maena, née prématurément, Amandine Pelissar doit la surveiller encore plus que les autres. « Tout d’abord, il faut surveiller la digestion et son hydratation. Il tolère bien la température (…).

Il faut se rincer le nez pour qu’il ne pénètre pas dans les oreilles et les bronches, pour qu’il n’y ait pas d’otite moyenne. , bronchites, bronchiolites, etc. » a-t-elle expliqué, avant de révéler qu’Hector « est au bout de sa maladie ».

Le petit garçon a pu retourner à l’école car il n’avait plus de fièvre. Mais un jour plus tard, la température « Quand il rentrait de l’école, il avait l’air trop fatigué, alors je l’ai aussi emmené chez le pédiatre », raconte Amandine Pellissar.

Like this post? Please share to your friends:
Funy Worlds